• Post Author:
Vendre : une compétence indispensable à développer pour devenir libre financièrement
Partagez l'article :

Cet article participe à un carnaval d’articles (plusieurs blogueurs écrivent sur un même thème) proposé par le blog Enseigner La Musique. C’est un blog qui porte sur l’apprentissage et l’enseignement de la musique à travers des cas pratiques sous forme d’articles et de vidéos. J’y ai particulièrement aimé les conseils donnés dans l’article “Les 4 accords magiques à la guitare

Le rêve de la liberté financière

Très souvent, lorsqu’on croise l’expression « Devenir libre financièrement » sur des blogs, dans des conférences ou dans des livres, les personnes qui l’utilisent expriment la nécessité de ne plus dépendre des autres. Nous sommes ainsi encouragés à ne plus échanger notre temps contre de l’argent, à ne plus dépendre d’un patron. 

Devenir entrepreneur et vivre de sa passion

Entrepreneur passionné

Beaucoup d’entrepreneurs se mettent à leur compte parce qu’ils cherchent à vivre de leur passion. Ils pensent qu’en tant employé ou salarié ils troquaient leur temps contre de l’argent, et ce faisant ils permettaient à d’autres (en l’occurrence leur patron) de vivre leurs propres rêves. 

Être doué ne suffit pas pour vivre de sa passion

Et comme ils sont passionnés, ils sont aussi souvent très doués dans leur domaine. Malheureusement, être très doué ne garantit pas le succès. On peut fabriquer les meilleurs produits, élaborer les meilleurs contenus (formations, livres, vidéos, coaching … etc.), et pourtant ne pas réussir à en vivre. Toutes ces incroyables créations sont complètement inutiles si on n’arrive pas à se faire connaître, et surtout, si on n’arrive pas à les vendre.

Vendre : une compétence indispensable pour devenir libre financièrement

C’est pourquoi je pense que la vente est une compétence indispensable pour tous ceux qui souhaitent devenir indépendants. Infopreneurs, entrepreneurs, artisans : tous ont besoin de vendre leurs créations ou leurs services. Cette compétence est nécessaire au développement de leur activité.

Même les meilleurs produits ne se vendent pas tout seuls

Que ce soit dans le monde réel ou sur internet, il est illusoire de croire que votre produit se vendra tout seul, aussi parfait et/ou révolutionnaire soit-il !

Imaginez que vous montiez un commerce. Vous trouvez un local dans une rue de votre ville. Malheureusement il n’y a pas beaucoup de passage dans cette rue. Si vous ne faites aucune démarche pour vous faire connaître (publicité, présence sur les réseaux sociaux, actions marketing et commerciales comme des promotions … etc.), et que vous ne rentrez pas en contact avec le peu de visiteurs qui viennent à vous – attendant qu’ils choisissent eux-même parmi les articles exposés – vous allez rapidement mettre la clé sous la porte !

Vendre est une nécessité

Oui vendre est une nécessité. Sans cela tous vos efforts pour vous mettre à votre compte ne serviront à rien.

Vendre est une nécessité

Vendre : définition

Vous me demanderez peut-être : “c’est quoi vendre ?”

Si on en croit la définition donnée dans le dictionnaire Larousse : “Vendre c’est céder la propriété de quelque chose à quelqu’un, en échange d’une certaine somme d’argent”.

Mais contrairement à ce que cette définition nous laisse à penser, vendre n’est pas une attitude attentiste. Bien au contraire. Vendre nécessite une attitude proactive. C’est une vraie démarche qui demande de mettre en place un vrai plan d’action.

La mauvaise image du vendeur

mauvaise image du vendeur

Malheureusement nombreux sont ceux qui sont réticents à endosser le costume de vendeur. Certains parce qu’ils sont victimes d’une forme du complexe de l’imposteur, qui va les perturber au moment d’annoncer les tarifs de leurs produits, de leurs solutions, de leurs formations ou de leur coaching. Cette réticence sera d’autant plus marquée que le prix est élevé, bien que représentative du temps passé à la création et à la mise en oeuvre de leur produit.

Naît-on vendeur ?

D’autres pensent que la vente est une compétence innée, qu’un vendeur naît comme ça, avec une aisance et un bagou qui lui permet d’endosser ce rôle-là. Finalement, il y aurait des gens faits pour la vente, et d’autres non.

Vendre, ça s’apprend !

Je peux vous garantir que c’est complètement faux, voir même absurde. Comme si la vente était inscrite dans les gènes d’une partie de la population, et que l’autre partie en serait dénuée. Je peux même vous garantir le contraire : vendre est une compétence qui peut s’apprendre et être développée chez chacun d’entre nous !

Vous aussi, devenez vendeur

Tout comme on peut se former pour devenir ébéniste ou architecte d’intérieur, on peut se former à la vente. De la même façon, il existe dans la vente des techniques, des outils qui peuvent être enseignés et appris par tout un chacun. Tout le monde est capable de vendre et de se perfectionner dans cette compétence.

Des techniques différentes, mais un même objectif : vendre

Bien sûr les techniques de vente sont légèrement différentes lorsqu’il s’agit de vendre en face à face, dans le monde réel, ou sur internet, via le social selling par exemple. Mais la différence est ténue. La démarche reste la même. L’état d’esprit reste le même. La logique et même énormément d’outils sont les mêmes.

Oui je vous le dis : vous pouvez apprendre à vendre, et dans votre business ça changera tout ! En maîtrisant un minimum de techniques, avec seulement quelques notions qui vous permettront d’argumenter plus efficacement, et de transformer plus sûrement vos prospects en clients, vos ventes décolleront. Vous pourrez vivre de votre passion et pourrez devenir libre financièrement !

Un exemple concret

Franck le coutelier

Artisan coutelier

Pour illustrer mon propos, je vous propose de prendre l’exemple de Franck. C’est un passionné de coutellerie. Il fabrique de A à Z de superbes couteaux. Ses créations sont de grande qualité, car il attache beaucoup d’importance aux matériaux qu’il utilise et à leur finition. Ses couteaux sont beaux, et plairont à coup sûr à des collectionneurs, et ils sont pratiques et s’adressent donc aussi à ceux qui souhaitent les utiliser au quotidien.

100% de son temps consacré à ses créations

Comme il est passionné, il passe quasiment 100 % de son temps à les fabriquer. Malheureusement, s’il continue ainsi, il ne vivra jamais de sa passion. Il disposera en fin de compte une belle collection, mais elle lui restera sur les bras. Car s’il ne consacre pas une partie de son emploi du temps à vendre ses couteaux, il ne vivra jamais de sa passion

Et même s’il décide d’ouvrir une boutique, ou de créer un site web pour proposer ses créations, sans avoir une démarche active pour les vendre, il n’écoulera que peu ou pas son stock. Pire, pour survivre un temps, il cherchera peut-être même à brader ses couteaux pour liquider son stock, et disposer d’un peu de trésoreries pour poursuivre son activité.

Et si Franck passait 30% de son temps à vendre ?

Maintenant, imaginons le scénario suivant : Franck décide de se former à la vente. Grâce aux nouvelles compétences qu’il acquiert, il prospecte des boutiques spécialisées où il pourra placer ses créations. Il tente aussi de faire référencer ses produits chez des distributeurs présents dans plusieurs régions de France. 

Bien sûr, il n’y consacre qu’environ 30% de son temps – soit environ un jour et demi par semaine – mais les résultats vont rapidement s’en ressentir. Il arrive petit à petit à vendre ses couteaux, et la trésorerie de sa petite entreprise commence à se remplir. 

Franck pourrait aussi ouvrir une boutique de vente en ligne. Ses compétences dans la vente lui permettraient de se faire connaître sur internet. Il pourrait échanger avec des passionnés sur des sites ou des forums spécialisés, montrer son expertise sur les réseaux sociaux. 

Grâce à l’apprentissage des techniques de vente, Franck pourra devenir libre financièrement, et vraiment vivre de sa passion !

Si vous vous reconnaissez au moins en partie dans le portrait de Franck notre coutelier, vous êtes sur le bon site. Demandez votre coaching gratuit pour faire le point avec moi sur les outils dont vous pourriez avoir besoin en priorité, et vous aussi, pouvoir vivre de votre passion, et devenir libre financièrement ! 


Partagez l'article :

Cet article a 2 commentaires

  1. Delphine

    Je suis complètement d’accord! Vendre ça s’apprend! Maintenant il faut le faire en restant cohérent avec ses valeurs car si du jour au lendemain on essaie de se transformer en requin aux dents qui rayent le parquet, la chute sera brutale!
    Je ne me suis jamais considérée comme une “commerciale” et pourtant j’étais à la tête de tout un service! Si les acheteurs sentent notre sincérité, que l’on connaît notre produit par cœur et que surtout on y croit, la moitié du job est faite!

  2. Maëva

    Super article, c’est une compétence qu’il me manque malheureusement mais j’essaie de m’améliorer. Je trouve que la vente est quand même fortement lié à la personnalité de la personne. Enfin je me trompe peut être mais, ma grande timidité m’a toujours empêché d’aller vers les gens et par conséquence de vendre. Mais je me soigne alors deviendrais-je peut être un hour une pro de la vente 😍

Laisser un commentaire